rechercher des documents
liste des exemplaires en bas de page

Hôpitaux et auberges à Montpezat en Vivarais au Moyen Age
D'un accueil charitable à un acceuil commercial
par LAURENT HAOND

DOCUMENT
Catgorie : REVUES ET PERIODIQUES

Edit par : MÉMOIRE D'ARDÈCHE ET TEMPS PRÉSENT
(Aubenas) - n°91
COLLECTION : Cahiers de Mémoire d'Ardèche et Temps Présent

DIMENSIONS : 297 x 210
pages : 14 ILLUSTRE
ISSN : 0765-9563
Pendant longtemps, l'accueil offert par les monastères et les prieurés suffirent aux besoins des voyageurs, peu nombreux sur les routes. Après l'An Mil, la situation évolue et les routes s'animent. Des hôpitaux routiers voient le jour pour accueillir les pèlerins et les simples voyageurs. Aux XIe et XIIe siècles, la population augmente et la production qui s'accroît fortement stimule les échanges et les déplacements des animateurs de la vie économique sur les routes. des auberges se développent alors pour accueillir ces voyageurs et fournir toute une panoplie de services qui vont au-delà de la simple hospitalité commerciale. Objet de recherche depuis de nombreuses années, l'hospitalité routière a souvent mis en évidence des exemples urbains. En Vivarais, c'est effectivement dans les villes que les exemples les plus significatifs existaient. Il est cependant important de vérifier que le phénomène touchait les bourgs et parfois les villages, surtout dans les zones de frontière géographique, comme Montpezat en Vivarais, sur la route du Pal, à l'un des points d'entrée de la traversée du Mézenc. Notice N D00206
tablie par :
JEAN CLAUDE MERMET
cre le 2007-10-30
mise jour le 2007-10-30

Pour contacter l'auteur de la notice, cliquez ci-dessous